Saint Jean 2017

Nous, voici arrivés, au soir tant attendu du  feu de la Saint Jean, 23 Juin 2017.

Mais, il a fallu, avant cela, que les costauds du village se mobilisent une fois de plus pour monter le chapiteau et préparer le décor. Et quoi de mieux qu’une solide collation pour mettre ce petit monde en forme ! Même le soleil de plomb n’a pas arrêté les bonnes volontés. N’oublions pas non plus les petites mains féminines pour les dernières touches… et les curieux aux bons conseils !

Tout cela fait partie d’un rituel que  le village attend chaque année, on ne change pas les bonnes habitudes.

L’ambiance monte au fur et à mesure des jours et des heures qui passent, la fourmilière se met en marche dans la bonne humeur…avec les mêmes questions à chaque fois…  « Y’ aura t il assez de viande , de chips, de vin, les habitants seront ils tous au rendez vous ? » 7 euros la soirée, repas, vin et concert compris, ce n’est pas excessif la soirée !!!

Eh bien oui, une fois de plus, les Saint Victoriens sont venus, pas question, de rater cette soirée   festive et amicale où toutes les générations se rencontrent et s’apprécient. Cette année encore, la fontaine à punch a fait des heureux…

Aux manettes de l’apéro, Jeannik et Alain n’ont  pas chômé. Et les cuistots : Guy, Gaël et Lionel, les mousquetaires des grillades, dans la fumée et la chaleur, mais avec le sourire aux lèvres.

Une chose est certaine, tout ce petit monde qui s’affaire n’a qu’un seul but, faire plaisir aux habitants  de Saint Victor et leur faire passer une belle soirée. Et ils sont venus.. ils sont tous là… petit à petit, et au final, il y a eu 172 adultes et 16 enfants…

L’apéritif et le repas ont été animés par le groupe « Duo Moi ZBat », musique traditionnelle du Périgord. Cette année, ce sont les jeunes et quelques moins jeunes, qui ont dansé au son de la musique occitane… Tambourin, violon, fifre, saxophone, et accordéons pour le plaisir de tous.

Malheureusement, celui que tout le monde attendait n’est pas venu…

Le vent s’étant levé et au vu de la sécheresse,  le feu a du être annulé, à la grande déception de tous… La sécurité prime avant tout.

Certains ont continué à danser, d’autres à échanger autour d’un verre.

Les musiciens ont assuré jusqu’à tard dans la nuit…Mais rien n’est pareil sans le Maître Feu..

Chacun est rentré chez soi un peu triste bien sûr, mais  restent les bons souvenirs de cette soirée et cette convivialité qui fait la richesse de Saint Victor.

Parcourir les images pour les télécharger